LA LEGIONELLOSE : LE POINT SUR LA SITUATION NATIONALE AU 25 AOUT 2004


A ce jour,l'institut de veille sanitaire a répertorié 550 cas de légionellose en France pour 2004.
En 2003, 1044 cas de légionellose (parmi lesquels 129 personnes décédées) avaient été recensés dont 597 sont survenus avant la fin du mois d'août 2003.


La légionellose affecte essentiellement les personnes fragilisées.Elle se traduit par une
pneumopathie sévère.

 

Diagnostic clinique:
Il doit dans tous les cas être confirmé biologiquement.Dans la majorité des cas avec un traitement antibiotique précoce et adapté, l'évolution est favorable.

Contamination:
Par voie respiratoire, par inhalation d'eau contaminée diffusée en aérosol .
Par de transmission interhumaine pour cette maladie.

Période d'incubation:
2 à 10 jours.


2 cas de légionellose :

- 1°cas groupés (épidémies),source commune souvent identifiée ( tours aéro-réfrigérantes, systèmes d'eau chaude sanitaire et douches) et permet de mettre en oeuvre des mesures de contrôles et de prévention adaptées.

-2°cas sporadiques :+ fréquent. Identification plus rare de la source de contamination, ce qui rend leur prévention plus difficile.

Prévention:
entretien régulier et contrôle des sources d'exposition à risque répertoriées à ce jour.Des besoins de recherche restent, cependant nécessaires pour améliorer la prévention notamment sur la prolifération des légionelles dans les tours aéro-réfrigérantes (rôle du biofilm, des amibes, dispersion dans l'environnement...), leur diffusion sur les stratégies de contrôle et de contamination des cas sporadiques.

Surveillance:
Déclaration obligatoire à la DDASS par les cliniciens et biologistes.