Accueil    L'association    Lexique    Liens    Forum    Chat    Facebook
 

 

   

Editorial Septembre 2006

Chers Collègues,

Les progrès technologiques récents et la télésurveillance en particulier, commencent à ouvrir de nouvelles perspectives aux unités d'autodialyse, en leur offrant, les mêmes standards de surveillance et de traçabilité que ceux reconnus dans les centres lourds.
La mise en réseau des générateurs d'autodialyse apparaît comme une solution d'avenir. Cette évolution technologique a pour buts d'améliorer la sécurité et la qualité des soins délivrés, de faciliter la réflexion médicale et la prise en charge des patients
La mise en réseau permet de recueillir automatiquement, sans contrainte de lieu et de temps, les informations utiles au suivi du patient et de son environnement technique.

Les objectifs de la télésurveillance sont :

- de prévenir les risques d'erreur ou d'omission,
- de sécuriser les prescriptions,
- de contrôler en direct les paramètres de la séance de dialyse de chaque patient.

Elle présente différents intérêts sur le plan médical et technique :

1. La surveillance aisée, systématique, simultanée et parfois à distance de plusieurs paramètres pour un même patient grâce à la visualisation rapide des informations sur une même station de travail.
2. Le recueil automatique et l'enregistrement de paramètres et d'événements sur une ou plusieurs séance de dialyse permettant une gestion du dossier patient optimisée par le remplissage du dossier médical et administratif.. L'adaptation du traitement et de la surveillance suivant le profil du patient.
3. L'exploitation automatisée de données par patient ou groupe de patients.
4. L'obtention de statistiques à partir d'événements cliniques et techniques relevés pendant la séance.
5. La centralisation des données sur un seul poste permettant de gérer plus efficacement le planning de la charge de travail du personnel soignant.
6. La surveillance optimisée des procédures (rinçage, désinfection de la machine•) et la traçabilité.

La mise en réseau des générateurs implique des connections, de l'hardware et des logiciels pour le recueil d'un maximum d'informations. Elle permet d'être une interface entre les composantes du centre (générateurs, pesée, tensiomètre) et le patient. Le choix d'un réseau est donc étroitement lié avec le matériel existant.
La télésurveillance permet par un contrôle régulier, de responsabiliser et d'impliquer de façon efficace les patients dans la surveillance de leur traitement. En outre, elle assure une évaluation rapide et une adaptation du traitement, et une traçabilité de l'utilisation des générateurs.
Cette évolution est en pleine expansion. Pour l'instant, peu de centres sont équipés de télésurveillance mais certains sont en pleine réflexion sur ce sujet.

Notre prochaine session de formation qui se déroulera les jeudi 23 et vendredi 24 novembre à TOULOUSE 2006 nous permettra d’aborder tous ces sujets.


Hubert METAYER

 

 
















Archives Editoriaux

2020
  • Mars 2020
  • Juin 2020
  • Septembre 2020
2019
  • Mars 2019
  • Juin 2019
  • Septembre 2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
   

Association des techniciens de dialyse 249,rue Irène Joliot Curie 60610 Lacroix Saint Ouen : Tèl: 03 44 44 30 42 / POLITIQUE DE CONFIDENTIALITE