Accueil    L'association    Lexique    Liens    Forum    Chat    Contact
   

Editorial Octobre 2004

Aucune ville de France ne possède la richesse de Nîmes en monuments antiques.

La maison Carrée, l'Amphithéâtre, le temple Diane, la tour Diane, la tour Magne, le Castellum sont
uniques par la qualité de leur conservation et leur mise en beauté.

Ne pas oublier le pont du Gard , monument antique le plus visité en France!Il est le plus grand, le plus beau et le mieux conservé des ponts aqueducs romains.
Sa construction a probablement démarré au milieu du 1 er siècle après JC sous le règne de l'empereur
Claude et a dû s'achever sous Trajan dans les années 60.
Le pont du Gard n'est que le morceau le plus extraordinaire d'un immense aqueduc de 50 kms de long qui partait
d'Uzès et allait jusqu' à Nîmes.

J'espère vous avoir convaincu d'assister à notre 13 ème session nationale de formation qui se déroulera les 18 & 19 novembre 2004 à l'Atria et pourquoi pas prolonger votre séjour pour visiter les merveilles de Nîmes!

Catherine BOSSARD


Lors de notre 12éme session qui s’est déroulé à Toulon ,je me suis engagé à défendre les intérêts de tous dans notre profession.
Dans ce journal vous pourrez voir le travail effectué par tous les membres de notre bureau concernant le profil métier du Technicien de dialyse.

Je vous rappelle :

Le décret n°2002-1198 du 23 septembre 2002 , relatif aux conditions techniques de fonctionnement des établissements de santé qui exercent l’activité de traitement de l’insuffisance rénale chronique par la pratique de l’épuration extrarénale , stipule à l’article D.712.127 :

« Tout établissement de santé autorisé dispose , soit en propre , soit par voie de contrats , d’un ou plusieurs techniciens formés à l’utilisation et à l’entretien des générateurs d’hémodialyse et des systèmes de traitement de l’eau , en mesure d’intervenir à tout moment pendant la période d’ouverture de l’établissement ».

Texte Législatif

De ce contrat , il apparaît nécessaire de créer une fiche profil métier « Technicien de Dialyse » qui permettra a chaque établissement de répondre à la loi.

Dans ce cadre nous pouvons situer la position du « Technicien de dialyse » dans la hiérarchie technique et logistique de l’établissement de santé mais travaillant en étroite collaboration avec les équipes de soins et de laboratoires. « circulaire n°200-337 relative à la diffusion d’un guide pour la production d’eau pour hémodialyse des patients insuffisants rénaux ».

Ce travail a été envoyé au ministère et au Docteur Lantz.
En attendant les suites à données à ce document,
je reste à votre écoute.
Les échanges et la communication doivent restés fortes .

Hubert METAYER

 









Archives Editoriaux

2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
   
ASSOCIATION DES TECHNICIENS DE DIALYSE 13 rue du fonds Pernant 60200 COMPIEGNE TEL 03.44.23.55.55