L es évolutions en matiére de Télémédecine,Télésurveillance et Télémaintenance

A.F.Benhagoug-Ingénieur Biomédical-AP-HM Marseille

"Nul ne peut ignorer aujourd’hui les modifications constantes apportées par les nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication (NTIC) dans l’exercice de la médecine et l’organisation des soins .

L’informatisation des données du patient est une étape marquante de l’application des NTIC dans le secteur de la santé ; notamment à travers l’avènement du dossier médical personnel (DMP) applicable au 1er juillet 2007. L’objectif affiché du DMP étant d'améliorer  la coordination des soins par la mise en commun d'informations au sein des structures hospitalières d'une part , les échanges d'information dans les réseaux de soins entre la médecine de ville, l'hôpital et le secteur médico-social d'autre part.

 

Parallèlement à cela, le niveau de qualité des soins est de plus en plus associé à la performance des plateaux techniques à disposition des patients. Les industriels ont du adapter leurs équipements à cette réalité économique et au nouveau besoin d’informatisation et de partage des données patient qu’elles soient  issues d’appareils de monitorage, de diagnostic, ou de thérapie. On assiste ainsi depuis une décennie à un fort développement de la télémédecine ,de la télésurveillance médicale organisées tout particulièrement sous forme de réseaux informatisés et par voie de conséquence de la télémaintenance .


L’essor de ces nouvelles technologies dans le domaine de la santé concerne déjà des millions de personnes dans le monde (U.S.A, Canada, Europe,..) avec des applications diverses. De nombreux obstacles comme la répartition du financement des dépenses de santé, les considérations éthiques et juridiques héritées de notre identité culturelle viennent tempérer ce phénomène en France. Mais il y a fort à parier, qu’à plus ou moins long terme, à la lumière des progrès fulgurants des technologies au cours de la dernière décennie, et des enjeux économiques,  des domaines d’applications tels que la télémédecine, la télésurveillance, la télémaintenance feront partie de la vie courante des usagers du système de santé tout comme la carte vitale, le téléphone portable ou internet."