Les exigences de la pharmacienne.

Laëtitia FROISSARD . Pharmacien gérant . ARPDD

La réalisation d’une nouvelle unité de dialyse nécessite une bonne coordination des différentes équipes. L’ARPDD a une expérience intéressante dans ce domaine, c’est le sujet de cette communication.

Pour chacun des projets qui a été mené par notre association, les pharmaciens ont été fortement impliqués dans les décisions. Notre avis a été requis sur le projet en général mais plus particulièrement pour les domaines relevant de notre responsabilité :

  1. Le choix et l’installation du traitement d’eau

C’est un élément capital dans la réalisation d’une nouvelle unité d’hémodialyse.
La préparation du cahier des charges, le choix du fournisseur, l’agencement et l’emplacement du local, l’installation et la validation du traitement d’eau… sont autant d’étapes qui nécessitent une attention particulière de la part des pharmaciens, avec les techniciens, pour rendre l’installation la plus sûre et la plus efficace possible.

  1. Le stockage des médicaments et des dispositifs médicaux

La séance de dialyse demande un volume important de dispositifs médicaux, leur manutention est une difficulté quotidienne pour les soignants. La réflexion concernant le stockage pharmacie est donc essentielle : les accès, la surface, les aménagements doivent être choisis avec soin.
La sécurité du branchement électrique pour les réfrigérateurs à EPO est également un point à ne pas négliger.

  1. Le choix et l’installation d’un système de distribution des gaz médicaux

Nous avons fait le choix d’une distribution centralisée de l’oxygène médical et du vide pour équiper les unités de dialyse médicalisée. L’installation d’un tel dispositif demande une étude précise du dimensionnement de la centrale et de son implantation.

Les pharmaciens en concertation avec les techniciens ont un rôle important à jouer dans la réalisation d’une nouvelle unité de dialyse. Leurs compétences se complètent et sont fondamentales dans la conception d’un tel projet.
Chacun des domaines développés ci-dessus requiert une réflexion et un suivi précis, en gardant toujours pour objectif de créer des unités sûres et fonctionnelles, dans l’intérêt des patients et du personnel.

C’est le fruit de notre expérience que nous avons le plaisir de présenter à l’occasion de cette session de formation de l’ATD.